Explore these ideas and much more!

"Aucune réponse définitive n'a jamais été apportée à la question de savoir comment les tyrans, les despotes, les dictateurs et les rois de droit divin, avaient pu, peuvent et pourront encore asseoir lrut pouvoir sur des masses amorphes, consentantes ou enthousiastes. il suffit à l'un de déclare: "je suis au-dessus de vous et obéissez !" pour qu'il soit cru sur parole par ceux qui attendent de la vie qu'elle soit semée de miracles de tout ordre et de toute nature, les pires comme les…

"Aucune réponse définitive n'a jamais été apportée à la question de savoir comment les tyrans, les despotes, les dictateurs et les rois de droit divin, avaient pu, peuvent et pourront encore asseoir lrut pouvoir sur des masses amorphes, consentantes ou enthousiastes. il suffit à l'un de déclare: "je suis au-dessus de vous et obéissez !" pour qu'il soit cru sur parole par ceux qui attendent de la vie qu'elle soit semée de miracles de tout ordre et de toute nature, les pires comme les…

"- Et c'est quoi un esclave ? demanda-t-elle - Un mec qui ne parvient pas à atteindre son trou de cul avec sa bite" (p. 198-199)

"- Et c'est quoi un esclave ? demanda-t-elle - Un mec qui ne parvient pas à atteindre son trou de cul avec sa bite" (p. 198-199)

Pour qui sonne le glas de Ernest Hemingway http://www.amazon.fr/dp/2070364550/ref=cm_sw_r_pi_dp_DaZpwb1ER9WBC

Pour qui sonne le glas de Ernest Hemingway http://www.amazon.fr/dp/2070364550/ref=cm_sw_r_pi_dp_DaZpwb1ER9WBC

Certains chercheurs pensent qu'à l'époque hominienne, la société était à la fois libertaire et communautaire [...] ils pensent que nous aurions gardé la nostalgie de cette société  [...] d'où le rêve, dans nos sociétés historiques, d'abord d'un paradis perdu, puis d'un paradis retrouvé [...] (p. 42)

Certains chercheurs pensent qu'à l'époque hominienne, la société était à la fois libertaire et communautaire [...] ils pensent que nous aurions gardé la nostalgie de cette société [...] d'où le rêve, dans nos sociétés historiques, d'abord d'un paradis perdu, puis d'un paradis retrouvé [...] (p. 42)

Google-kuvahaun tulos kohteessa http://www.devoir-de-philosophie.com/images_dissertations/144523.jpg

Google-kuvahaun tulos kohteessa http://www.devoir-de-philosophie.com/images_dissertations/144523.jpg

Il dolore ci aveva smascherati e non ci riconoscevamo più.  François Mauriac (Groviglio di vipere, 1932)

Il dolore ci aveva smascherati e non ci riconoscevamo più. François Mauriac (Groviglio di vipere, 1932)

"La sensation d'enfreindre de nouveaux interdits dans un manège". (p. 4.4). Pascal Leclercq & Jac Vitali, V.U., La Dragonne, 2015, ex.n° 40/50

"La sensation d'enfreindre de nouveaux interdits dans un manège". (p. 4.4). Pascal Leclercq & Jac Vitali, V.U., La Dragonne, 2015, ex.n° 40/50

Pinterest
Search